5 règles d’or pour réussir votre copywriting sur les réseaux sociaux

Marine Dallons
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

5 règles d’or pour réussir votre copywriting sur les réseaux sociaux

Aaaah le copywriting, cet art qui peut parfois sembler si inaccessible… S’il est vrai qu’il s’agit d’un métier à part entière, quelques règles d’or peuvent cependant vous permettre d’optimiser vos contenus textes par vous-même sur vos réseaux sociaux. Je vous les dévoile dans cet article.  

Comme toujours, commençons avec une petite définition

“Le copywriting peut être défini comme l’art d’écrire des textes permettant d’atteindre les objectifs fixés (branding, mémorisation, conversion, …).” (Source : definition-marketing.com)

C’est vrai que pour beaucoup d’entre nous, moi la première, trouver les bons mots dans les textes de nos publications sur les réseaux sociaux peut s’avérer être un vrai casse-tête !  C’est pourquoi j’ai entrepris de rédiger cet article qui peut servir comme un guide lors de vos séances rédaction de posts. 

 Alors c’est parti ! Voici les 5 règles d’or pour réussir votre copywriting sur les réseaux sociaux. 

1. Connaissez la cible et l’objectif de votre message

C’est la base et, pourtant, nous l’oublions bien souvent. Quand on se concentre sur notre public cible et l’objectif précis de notre publication, les mots viennent généralement plus vite et ont plus de chances d’être efficaces. RDV dans les ressources de mon site pour télécharger votre guide/template gratuit pour définir votre persona marketing (qui représentera donc votre cible).

2. Utilisez des chiffres et statistiques

Pour que votre message soit efficace, il faut d’abord qu’il soit crédible. Pour cela, pensez à ajouter des chiffres et statistiques à votre copy. Par exemple, pour inviter les gens à lire cet article je pourrais rédiger une publication dans laquelle je mentionne que, en moyenne seulement 1,91% des gens qui voient un post publicitaire cliquent dessus. (source) Il est donc nécessaire d’optimiser son copywriting, et donc de lire mon  article. 

Bref, je pense que vous avez compris l’idée. De manière générale, les internautes aiment les chiffres, ça rend une information percutante. Ce qui m’amène à la troisième règle… 

3. Soyez percutant

Ce n’est pas un secret, les utilisateurs des réseaux sociaux sont sans cesse assaillis de publicités et de publications marketing en tout genre. Capter l’attention de ceux-ci, surtout ceux qui font partie de votre public cible, n’est pas toujours facile. Vous avez d’ailleurs 3 secondes maximum pour susciter l’intérêt d’une personne qui voit votre message. 

Héhé, vous avez-vu comment je place un petit chiffre pour rendre mon message encore plus crédible ? 😇 Bah quoi, ça ne marche pas que pour les réseaux sociaux hein… Vous pouvez bien sûr appliquer tous ces conseils à tous vos contenus textes… 

Bref, revenons à nos moutons. Il est super important de rendre vos posts le plus percutant possible, autant visuellement que dans les tournures de phrases et les mots choisis. N’hésitez pas à user et abuser de “power words” (mots puissants), c’est-à-dire des mots qui sont reconnus pour provoquer une réponse émotionnelle et/ou psychologique chez les gens. Ils sont particulièrement persuasifs. Vous trouverez des centaines d’exemples dans cet article (en anglais, je n’ai pas trouvé d’équivalent en français mais ils sont assez simples à traduire de manière générale).

4. Soyez ULTRA clair

Il faut donc utiliser des chiffres et des mots percutants mais jamais, vraiment jamais, au détriment de la clarté et de la simplicité de votre message. De toute façon, un message pas clair ne peut pas être percutant. Si les gens ne comprennent pas votre message au premier coup d’œil ou à la première lecture vous n’avez absolument aucune chance de les convertir. 

Il faut absolument éviter toute ambiguïté ou confusion dans vos propos. Quelques conseils : 

  • Rédigez des phrases courtes 
  • Conjuguez le plus possible au présent 
  • Utilisez la voix active 
  • Utilisez des mots très simples, surtout pas de jargon

5. Relisez vous!

Et ça, je me le dis à moi-même encore en écrivant ces lignes. C’est vrai qu’il nous arrive à tous de laisser passer une petite faute de frappe ou d’orthographe… Pourtant, cela peut réellement gâcher l’effet de notre texte. Si certains n’y accordent pas trop d’importance, beaucoup y voient un gros manque de professionnalisme.

Pensez donc bien à vous (faire) relire, pour l’orthographe mais aussi pour les tournures et l’agencement des phrases. Et pour vous assurer que vous avez bien appliqué tous les conseils mentionnés plus haut.  😉

Finalement, vous devez retenir une chose : ce sont des habitudes qui viennent avec la pratique. Cela peut paraître assez compliqué et contre-intuitif au début mais vous vous y ferez très vite, je vous l’assure. 

A vos claviers !

5 règles d’or pour réussir votre copywriting sur les réseaux sociaux

TRAVAILLONS ENSEMBLE

J’accompagne les entrepreneurs et freelances dans l’élaboration de leur vitrine digitale grâce à la création de contenu et de sites web. 

Réseaux sociaux, blogging, création de contenu, stratégie, marketing d’influence…

Accompagnement mensuel, coaching personnalisé, mission spontanée…

Etablissons la collaboration qui vous convient!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Happy Communication © 2020. Happily created by Happy Communication

Mentions légales et politique de confidentialité.